On en parle dans la presse

Accueil » Editions » Bien dans son corps, bien dans sa tête
Markanda Nafas. © www.nafas.ch
Markanda Nafas. © www.nafas.ch

Bien dans son corps, bien dans sa tête

Cela ressemble à une lapalissade, mais quand on assiste aux cours de Markanda Nafas, cela devient une «vraie» réalité. Rencontre avec une femme qui nous veut du bien.

Depuis le mois de septembre, Markanda propose des cours d’abdotonic et de yoga une fois par semaine à la Maison de quartier des Eaux-Vives. Mais comme les listes d’attente s’allongent, un second cours de yoga ouvre en novembre. Mais quel est donc le secret de Markanda? Et surtout, qu’est-ce que l’«Abdologie® méthode APOR de Gasquet®» ou encore «les abdominaux autrement»? Cette méthode, développée par Bernadette de Gasquet, médecin et professeur de yoga, a des applications dans le renforcement des abdominaux, la protection du dos, du périnée, la relaxation, la respiration, le transit et concerne tous les âges.
Son principe consiste en un gainage en profondeur centré sur l’ensemble de la ceinture abdominale, avec la prise en compte du psoas, ce vaste muscle essentiel qui s’attache sur les cinq vertèbres lombaires, traverse le bassin et rejoint l’intérieur du fémurOn étire la colonne vertébrale, on libère le diaphragme, on renforce le périnée et on travaille sur l’expiration pour éviter toute pression vers le bas et vers l’avant au niveau du bassin. Résultat, pas de blessures, un corps tonique, un port royal et de la souplesse! Les cours de Markanda s’adressent à tous, hommes, femmes, jeunes ou plus âgés. Ils sont adaptés à chacun car elle est vigilante à l’accomplissement de chaque mouvement de ses élèves pour protéger leur dos.

L’énergie vitale
Markanda Nafas –le souffle en arabe classique, connaît bien le fonctionnement du corps humain. Elle a pratiqué le yoga enfant. Sa maîtresse à l’école de la Châtelaine, Madame Fuchs, dispensait quelques minutes de yoga à ses élèves avant la classe… Puis Markanda a voulu devenir danseuse, mais n’a pu faire carrière car elle est vite devenue mère. Elle renoue donc avec le yoga, est diplômée de l’Ecole Van Lysbeth, et l’enseigne à Genève puis à Bruxelles. «Là, j’ai eu envie de bouger plus, de m’ouvrir plus. J’ai voulu retourner vers la danse». Ce sera la danse orientale inspirée par Fawzia Al-Rawi et d’autres danseuses traditionnelles. Pas le belly dancing, loin de là, mais une danse imprégnée de tradition, de soufisme et de gestes de guérison, La danse des femmes. Markanda enseignera cette discipline jusqu’à il y a peu, ses genoux fragilisés ayant raison de sa passion. Entretemps, le yoga est réapparu dans ses enseignements, d’abord sous forme de stages de salutation au soleil organisés l’été, de stages de yoga du dos, et maintenant de cours à la MQEV et ailleurs… Ses cours d’abdologie et ses ateliers de tonification abdos-périnée s’en inspirent aussi. Ces derniers sont particulièrement dédiés aux femmes, et plus particulièrement aux jeunes mères. Mais tout cela est très abdo-logique n’est-ce pas?

Isabelle Fringuet-Paturle 

Cours d’abdologie et de yoga de Markanda Nafas à la Maison de Quartier des Eaux-Vives
Chemin de la Clairière 3, 1211 Genève
Inscription, horaire et tarifs sur www.mqev.ch
www.nafas.ch

Partagez ...Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn